«

»

Économie verte : vers un retour de la croissance ?

La filière verte, nouveau bassin de l’emploi et source de reconversion économique?

Une kyrielle d’activités écologiques de nouvelle génération pourrait voir le jour dans les années à venir: diversification des transports publics, développement des énergies renouvelables, marines et photovoltaïques, émergence de l’industrie éolienne, recyclage et revalorisation des déchets, protection de la biodiversité ou encore mise en valeur de l’agriculture bio. Le potentiel et la multiplicité de l’économie verte semblent illimités.

Les géants de l’industrie automobile ont dors et déjà intégré ce nouveau modèle économique à leurs stratégies de vente en proposant une gamme de véhicules écologiques et décarbonés toujours plus performants, tels que la très célèbre Honda CRV. La mise en place du malus-bonus écologique a également permis une reprise des ventes de véhicules moins polluants, et les constructeurs planchent désormais sur la voiture hybride de demain.

Les métiers verts: mirage économique, défi politique ou vecteur de croissance ?

L’envergure économique des métiers verts semble bien réelle. Et pourtant…Même si les propositions électorales pleuvent, le combat écologique et l’économie verte ne semblent pas avoir trouvé leur place sur le devant de la scène politique. Beaucoup dénoncent cette absence criante et paradoxale, à l’heure où les enjeux du réchauffement de la planète ne sont plus à démontrer et où l’affaiblissement du pouvoir d’achat crée un sentiment d’urgence.

Éva Joly, la candidate d’Europe Écologie Les Verts (EELV), propose la création de 950 000 emplois dans le secteur vert. Mais réussira-t-elle à convaincre et à mobiliser les électeurs? Avec seulement 3% des intentions de vote, rien n’est moins sûr.

Reste à savoir si le développement durable et l’économie verte pourront réellement insuffler un vent nouveau sur le marché de l’emploi. Entre crise économique et crise écologique, le gouvernement a du pain sur la planche. Le défi est relevé.

 

 

 

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Oliotechnology

    Exactement et bravo pour votre article.
    On pourrait, en effet, créer beaucoup d’emplois en développant la production locale de pellets pour les chaudières. Actuellement ils sont presque tous importés alors que nous avons beaucoup de copeaux et qu’ils ne sont quasi pas valorisés. Un menuisier peu directement produire des pellets pour une clientèle locale.
    Il y a également le miscanthus, dont la culture ne demande aucun engrais.
    http://www.dailymotion.com/video/xqm92q_oliotechnology-pellets-pelletiseur-hydraulique-11kw_tech

    http://www.oliotechnology.fr
    http://machineagranulesdeboisoliotechnology.skynetblogs.be

  2. Croissance Verte

    La fin du post résume bien la situation actuelle. En période de crise nous avons deux chois : Investir dans l’innovation ou être rigoriste…Malheureusement le repli des politiques sur la sacro-sainte « dette » ne permet pas d’insuffler l’énergie nécessaire au développement des technologies vertes. Espérons donc que les initiatives de PME et citoyennes permettront de pousser les acteurs du développement durable car le marche est bel est bien présent!

  3. Les Panneaux Photovoltaiques

    Article très intéressant ! Nous pensons également qu’il serait temps de penser LOCAL.

  4. pompe a chaleur

    Personnellement, si cela favorise les emplois, tant mieux avec le taux de chômage encore en hausse ce mois-ci.
    En tout cas, de plus en plus de Français sont persuadés de l’utilité de l’énergie renouvelable dans leur foyer, économiquement et civilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Ce blog est dofollow ! 

Positions by Seo-WatcherBoosté par WP-Avalanche