«

»

Fukushima – Daiichi, étrange silence médiatique

Après le tsunami, la radioactivité de la
centrale nucléaire de Fukushima

 
Le tsunami qui a dévasté la partie est du Japon remonte au 11 mars 2011 et nous sommes maintenant à 7 semaines de cette catastrophe naturelle qui en a engendré une autre, celle de la dégradation de la centrale nucléaire de Fukushima – Daiichi.

En effet, la situation des réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi se dégrade toujours inexorablement.

C’est le 28 avril que TEPCO annonçait une radioactivité ambiante de l’ordre de 1220 millisievert/heure, dose correspond à quasiment 10 millions de fois la dose radioactive artificielle admissible en France (1 millisievert/année).

TEPCO, empétré dans ses mensonges depuis le début de cette catastrophe, fait de plus en plus preuve de son incapacité à contrôler cette catastrophe nucléaire en 9 mois, tel qu’il l’avait annoncé.

Certains réacteurs sont en fusion totale, cela depuis le premier jour et les fuites sont permanentes, les risques d’explosion sont possibles.

Mais la presse occidentale reste étrangement muette, alors que les émissions d’isotopes de césium 137, de strontium 90, d’iode 131, de plutonium 239, etc. contaminent en permanence l’atmosphère et l’océan.
 

D’après : http://artdevivresain.over-blog.com/article-fukushima-kokopelli-sonne-l-alarme-73107010.html

 

Donnez-moi votre avis, en
faisant un commentaire !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Ce blog est dofollow ! 

Positions by Seo-WatcherBoosté par WP-Avalanche