«

»

Doliprane®, l’antidouleur qui peut abîmer le foie

Le Paracétamol et ses dangers

Il est présent dans toutes les armoires à pharmacie (ou presque), le Paracétamol ( par exemple : Aspirine®, Doliprane®, Dafalgan®, Efferalgan®, etc… ) s’il est pris à trop fortes doses peut détruire le foie.

Mode d’action : Le paracétamol lorsqu’il arrive dans le foie est transformé en un métabolite toxique (N-acétyl p-benzoquinone imine) qui détruit les cellules du foie. À court terme, 24 heures, cela peut engendrer une insuffisance hépatique grave avec nausées, vomissements, manque d’appétit, douleurs abdominales. Après 3 jours, apparaissent fatigue, teint jaune, migraines, digestion difficile et éruptions cutanées.

Que faire : si ces symptômes apparaissent après 24h de prise de ce type de médicaments, il est impératif de consulter un médecin ou d’appeler le SAMU (le 15).

Prévention : ne jamais dépasser la dose de 4g jour chez un adulte et 2g chez un enfant.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Ce blog est dofollow ! 

Positions by Seo-WatcherBoosté par WP-Avalanche