«

»

Médicaments contre l’angine de poitrine dangereux

Ulcérations graves attribuées au nicorandil

 

Des médicaments prescrits contre l’angine de poitrine qui contiennent la molécule NICORANDIL peuvent déclencher de graves ulcérations. Ces ulcérations peuvent survenir tardivement après le début du traitement et peuvent être multiples chez un même patient.

Les localisations des ulcérations peuvent être buccales, anales, muqueuses du système digestif, peau, zones péristomiales, organes génitaux et même dans des cas plus rares la cornée.

Ces ulcérations peuvent déboucher vers des abcès, perforations, hémorragies ou fistules.

Les médicaments concernés par ces problèmes sont : ADANCOR®, IKOREL®, Nicorandil ALMUS, Nicorandil BIOGARAN, Nicorandil ZENTIVA

Des symptômes tels que décrits ci-dessus doivent amener à consulter son médecin prescripteur.

Pour en savoir plus : CLIQUEZ ICI

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Ce blog est dofollow ! 

Positions by Seo-WatcherBoosté par WP-Avalanche