«

»

Notre santé en grand danger

Le système de santé se dégrade

 
Pendant longtemps, les Français ont eu le système de santé considéré comme le meilleur du monde. Les Britanniques, les Américains et même les Japonais venaient se faire soigner en France.

C’était chose courante. Mais ça c’était dans les années 70 et 80.

Depuis, la situation n’a fait que se dégrader. Mais, aveuglés par notre « passé glorieux » nous ne regardons plus notre système de santé avec lucidité.

L’hôpital n’est plus ce lieu sûr, accueillant et quasi miraculeux qu’il a été. Selon une récente étude, 70 % des médecins craignent pour la qualité des soins qu’ils recevront s’ils tombent malades. Les autorités, elles, font le gros dos en espérant que passent les tempêtes du Médiator, du Buflomédil et autres prothèses « PIP ».

Pour vous et moi, en tant que patient ou futur patient, la situation est alarmante.

Nous savons tous que, si rien ne change , la crise va s’aggraver. Le travail de nos personnels de santé va tourner au cauchemar, ainsi que le sort de centaines de milliers de patients et personnes âgées.

Il suffit pour s’en convaincre de voir les chiffres officiels.

Pour en savoir plus, voyez la vidéo sur ce sujet réalisée par
"l’Institut pour la Protection de la Santé Naturelle"

Santé en danger from Augustin de Livois on Vimeo.

Si cette vidéo vous a plu inscrivez-vous à la newsletter de "l’Institut pour la Protection de la Santé Naturelle" gratuite. Vous pouvez également en faire profiter un proche ou un ami en lui recommandant de s’inscrire sur la page suivante :

http://www.santenatureinnovation.fr/newsletter-gratuite/

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Ce blog est dofollow ! 

Positions by Seo-WatcherBoosté par WP-Avalanche