«

»

Chikungunya, dengue, prendre des précautions !

Le 18 juillet dernier, le ministère de la santé français a annoncé qu’il y avait 489 cas suspects de dengue ou de chikungunya en France métropolitaine dont approximativement la moitié a été confirmée, essentiellement en

Moustique tigre

Moustique tigre

région « Provence Alpes Côte d’Azur ».

Pour en savoir plus sur cette maladie, CLIQUEZ ICI

Le moustique tigre étant présent dans le sud de la France, le ministère de la santé recommande l’utilisation d’insecticides à base de perméthrine. Mais attention : ce produit chimique, toxique, demande des précautions lors de son utilisation.

À titre de prévention contre le virus, le ministère recommande l’utilisation d’insecticides, tels que le « Biovectrol » ou « l’Insect Écran ». Ces produits peuvent être pulvérisés directement sur les vêtements ou sur une moustiquaire. Dans les zones infestées se protéger contre les moustiques est nécessaire mais des précautions sont indispensables.

La Perméthrine toxique :

Les insecticides conseillés par les autorités sanitaires sont pour la plupart à base de perméthrine ou de deltaméthrine (produits chimiques de la famille des pyréthrinoïdes). Leur action : s’attaquer directement au système nerveux des insectes, ce qui permet de les supprimer.

L’utilisation habituelle de la perméthrine est la destruction des nids de guêpes, des fourmilières, des mites ou des puces dans les parquets.

Mais à forte dose, la perméthrine est aussi hautement toxique pour les animaux à sang froid tels que les poissons et batraciens, et aussi pour les chats. En juin 2012, la célèbre revue « 60 Millions de consommateurs » avait relaté plusieurs cas de chats décédés après contact avec un produit composé de perméthrine.

Dans le cas de l’utilisation de l’un de ces vaporisateurs d’insecticides pour les habits, draps ou moustiquaires, il est fortement recommandé de respecter les doses indiquées, de pulvériser le produit de manière uniforme et dans un endroit aéré, loin des chats et des aquariums à poissons rouges.

La toxicité des pyréthrinoïdes serait moindre chez l’homme, sauf en cas de fortes expositions. « Quelques études récentes suggèrent une altération des paramètres de la qualité du sperme », d’après une synthèse de l’Institut de veille sanitaire. Il est donc vivement conseillé de ne pas forcer sur les doses.

Vêtements pré-imprégnés

Il est possible d’acheter des vêtements pré-imprégnés d’insecticide que l’on peut trouver dans les commerces de loisirs ou de sports.

Dans ces vêtements pré-imprégnés les fibres textiles sont liées à la perméthrine ou la deltaméthrine. « Insect Shield » est l’un des leaders américains sur ce marché. Insect Shield indique sur son site Internet que « la perméthrine est un produit sûr, testé pour résister à plusieurs lavages, et repoussant moustiques, tiques, acariens et moucherons ». La garantie d’efficacité du produit s’étendrait à 70 lavages, selon l’Agence de protection environnementale des États-Unis (EPA). Au-delà, la perméthrine est trop dissoute. Mais cette évacuation de produit chimique avec les eaux des lavages et des rinçages ne pourrait-elle pas, à long terme, causer des dégâts sur les organismes aquatiques ?

Précautions à prendre pour éviter la prolifération de ces insectes dangereux

Dans les zones à risques actuelles de chikungunya ou de dengue (régions PACA, Languedoc-Roussillon et Aquitaine), il est fortement conseillé de suivre les conseils du ministère de la santé pour une protection optimale.

Dans les zones moins à risques, des lotions anti-moustiques naturelles telles que l’huile d’eucalyptus citronné, peuvent tout simplement être appliquées sur la peau ou les vêtements.

Quelques dispositions supplémentaires peuvent éviter la prolifération de ces insectes dangereux : supprimer autant que possible les eaux stagnantes (flaques, coupelles, arrosoirs, piscines inutilisées), surveiller le correct écoulement des eaux de pluie, couvrir les réservoirs extérieurs d’eau.

D’après un article de 60 millions de consommateurs :

http://www.60millions-mag.com/actualites/articles/chikungunya_et_dengue_nbsp_des_precautions_a_l_emploi_de_certains_insecticides

Donnez votre avis sur cet article

Intéressant alors je clique ICI
2 votes.

Share your opinion!

Inintéressant alors je clique ICI
0 votes.

Share your opinion!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Ce blog est dofollow ! 

Positions by Seo-WatcherBoosté par WP-Avalanche